ACTUALITÉS  

5e Rencontre des coordinateurs : la dynamique se poursuit

28-03-2019
APMSL

L'APMSL a organisé la 5e Rencontre des coordinateurs des Pays de la Loire, le 5 mars 2019 à Sainte-Luce sur Loire (44). Une trentaine de coordinateurs venus de l'ensemble des départements de la région ont participé à une journée riche en échanges et en informations.

Les rencontres des coordinateurs, qu'est-ce que c'est ?

Lancées en 2017, les rencontres des coordinateurs et coordinatrices de Maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) sont l’occasion d’un échange de pratiques et d’expériences autour de leur fonction.

Elles permettent également :

  • de concrétiser un projet commun
  • de renforcer ou d'acquérir des compétences

Certaines de ces rencontres sont également ouvertes aux leaders de MSP.

5e rencontre : une matinée consacrée au rôle du coordinateur de MSP

La rencontre a débuté par une séquence consacrée à la communication. En équipe de soins primaires, notamment en Maisons de santé pluriprofessionnelle (MSP), la communication est un sujet important, qu'il s'agisse de la communication interne (entre membres de l'équipe) ou externe (vers les partenaires et les patients). La rencontre du 5 mars a été l'occasion de revenir sur les fondamentaux d'une bonne communication, d'une manière ludique et interactive.

Quelques messages-clés :

  • la communication est une démarche projet, qui commence par la définition d'objectifs et de "cibles" (destinataires du message)
  • elle se construit par étapes
  • elle requiert une réflexion sur les destinataires, le fond et la forme du message
  • les outils interviennent en fin de réflexion et se choisissent en fonction des objectifs
  • communiquer nécessite parfois de faire appel à des experts, notamment pour les aspects mise en forme, mais aussi techniques (dans le cas du développement d'un site web par exemple)

De nombreux exemples concrets ont été proposés, dont un retour d'expérience du Pôle Santé Clisson, qui a réalisé des outils spécifiques (kakémonos, agenda des événements de l'équipe, affiche pour le Moi(s) sans tabac...).

La séquence s'est terminée par un atelier de travail autour de la communication sur la fonction de coordinateur en MSP. L'occasion pour les participants de partager les fondamentaux de leur métier et de réfléchir aux meilleurs façons de valoriser celui-ci.

Vous êtes adhérent de l'APMSL et avez des questions concernant votre communication ? Vous pouvez contacter Cécile Bettendorff : cecile.bettendorff@apmsl.fr

En fin de matinée, l'APMSL a pu recueillir les questions des coordinateurs sur leur fonction, leur statut et leur métier. Ces interrogations ont d’ores-et-déjà été transmises à la FFMPS (Fédération française des pôles et maisons de santé), par le biais d’un courrier signé par les coordinateurs. Elle apporte ainsi la contribution des Pays de la Loire aux réflexions nationales et permet de trouver, par la suite, des réponses et des solutions à des problématiques quotidiennes des coordinateurs de MSP.

Retour sur la formation EHESP des coordinateurs d'équipes de soins primaires

Les deux promotions de la formation EHESP « animateur de regroupements pluri-professionnels de soins primaires » en Pays de la Loire ont fait un retour d’expérience sur les apports de cette formation et la façon dont ils l'ont vécue.

Deux coordinateurs de la première session de cette formation (2016-2017), auto-nommée "Les défricheurs", ont partagé leur expérience : Coraline Pinier, par le biais d’un symbole - le suricate d’or - et Didier Kiéné, par le biais de nombreuses citations inspirantes. Un voyage au fil des enthousiames et difficultés rencontrés par les stagiaires...  

Flavie Saulaie et Elodie Gazeau, participantes à la deuxième session de cette formation (2018-2019), auto-nommée "Les ARLEC’un"*, ont présenté à leur tour leurs expériences, via un poster, mais également en poussant la chansonnette, déguisés à l’occasion de mardi gras. 

Comme cité par Didier Kiéné : Albert Einstein a dit que "l’imagination est plus importante que le savoir" et l’imagination, ce n’est pas ce qui a manqué pour ces beaux retours d’expérience !

* ARLEC’un : Association Régionale des Lubrificateurs en Exercice Coordonné 

Pour plus d'informations concernant la formation EHESP, contactez-nous : contact@apmsl.fr

Un point d'information sur les IPA

L'objectif de cette séquence était de présenter ce qu'est un IPA (Infirmier de pratique avancée) : définition de ce nouveau métier, apports du travail avec un IPA, mode d'exercice et formation en région Pays de la Loire.

L’Infirmier de Pratique Avancée (IPA) est formé à la gestion des situations complexes. Il travaille obligatoirement dans une équipe coordonnée par un médecin et en complémentarité avec ce dernier. Il dispose cependant d’une réelle autonomie auprès des patients dont il assure le suivi.

Les domaines d’intervention d’un IPA sont les suivants : 

  • actes techniques qu'il peut effectuer sans prescription médicale et dont il peu interpréter les résultats
  • actes de suivi et de prévention pour les pathologies dont il assure le suivi
  • prescription de certains dispositifs médicaux
  • prescription de certains examens de biologie médicale
  • renouvellement ou adaptation de prescriptions pour les pathologies dont il assure le suivi

Les pathologies que l'IPA peut suivre sont précisées par la législation :

  1. Pathologies chroniques stabilisées ; prévention et polypathologies courantes en soins primaires : accident vasculaire cérébral ; artériopathies chroniques ; cardiopathie, maladie coronaire ; diabète de type 1 et diabète de type 2 ; insuffisance respiratoire chronique ; maladie d'Alzheimer et autres démences ; maladie de Parkinson ; épilepsie.
  2. Oncologie et hémato-oncologie 
  3. Maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale

Une fois formé, l’IPA conserve son statut d’IDE. 

Durant cette séquence, Mme Nathalie ALGLAVE, Directrice de soins à l'IFSI CHU de Nantes, M. Stéphane GUERRAUD, Directeur de soins et Conseiller pédagogique régional ARS des Pays de la Loire et Mme Francine HERBRETEAU, Cadre de santé Formateur à l'IFSI CHU d’Angers ont pu présenter les modalités de formation des IPA dans la région, et répondre aux questions des participants.

Les intervenants ont beaucoup insisté sur la complémentarité pluriprofessionnelle possible au sein des équipes de soins primaires, notamment les MSP. Ces équipes sont un lieu particulièrement favorable aux prises en charge coordonnées, ce qui permet plus facilement aux IPA libéraux de trouver leur place en complémentarité avec d'autres professionnels de santé. Cette place est variable en fonction de la composition de l'équipe, de ses besoins, des besoins de la patientèle : chaque MSP peut inventer ses propres protocoles de prise en charge, le modèle n'est pas figé.

Les intervenants ont également insisté sur l'intérêt de l'accueil des étudiants IPA. Les premières promotions ont démarré leur formation en septembre 2018. Le Diplôme d’Etat d’Infirmier de Pratique Avancé (DEIPA) confère un grade Master. Il est possible d’y accéder par validation d’acquis de l’expérience. En Pays de la Loire, cette formation est actuellement proposée par l’Université de Nantes. L’université d’Angers est également en cours de structuration pour proposer la formation IPA à la rentrée 2019.

L’accueil d’un étudiant IPA en MSP est soumis à convention entre la MSP, l’étudiant et l’université, le Maître de stage devant être médecin généraliste.

Consulter les textes officiels sur les IPA

Le futur réseau de coordinateurs MSP

La journée a été clôturée  par la présentation du futur réseau de coordinateurs en MSP des Pays de la Loire

Les modalités de fonctionnement de ce réseau ont été élaborées à partir d'une enquête réalisée auprès des coordinateurs (questionnaire  + entretiens). Elles ont été définies et actées par un comité de pilotage :

  • des rencontres locales et des rencontres thématiques viendront compléter les rencontres régionales existantes
  • le découpage géographique des rencontres locales suivra les découpages départementaux 
  • le réseau sera ouvert aux non adhérents de l’APMSL pour une séance seulement
  • le réseau sera co-animé et co-organisé par l’APMSL et les coordinateurs eux-mêmes

Rendez-vous à l'automne 2019 pour le lancement des premières réunions !

Pour plus d'informations sur cette action, contactez Margot Houeix, chargée de missions : margot.houeix@apmsl.fr

APMSL Exercice coordonné Pays de la Loire Maisons de santé pluriprofessionnelles Infirmier de pratique avancée (IPA)