ACTUALITÉS  

CARNET DE BORD des équipes de soins primaires en Pays de la Loire - MSP de Montaigu (85)

6-05-2020
APMSL

Face à l’épidémie de COVID-19, les équipes de soins primaires de la région, notamment les MSP (Maisons de Santé Pluriprofessionnelles) se sont organisées. De nombreuses initiatives ont vu le jour pour prendre en charge les patients.

Nous avons décidé de « garder une trace de ce que vivent les équipes », d’un point de vue peut-être moins formel que les informations, les futurs livres d’histoire ou les bilans. Il s’agit par ce CARNET DE BORD collectif, construit à plusieurs mains, d’illustrer le quotidien des équipes pendant cette période de crise sanitaire liée au COVID-19.

Retrouvez ici le témoignage de la MSP de Montaigu (85).

Ce carnet de bord a été rédigé à partir des éléments du communiqué de l’UPSM du 17 avril 2020, basé sur une interview vidéo par Mr Yves Verdeau.

L’UPSM (Union des Professionnels de Santé de MONTAIGU) : 72 heures pour réorganiser les cabinets médicaux et créer un centre COVID-19.

16 mars : la Maison de Santé alerte les élus pour trouver une réponse à une croissance (potentielle) des demandes de diagnostics en urgence face à l’épidémie de COVID-19. L’objectif est d’éviter une embolisation des urgences du Centre Hospitalier Départemental (CHD) et préserver la population en proximité. Pour y parvenir, la Maison de Santé propose l’ouverture d’un lieu dédié accessible par tous, et garantissant par une circulation fléchée la sécurité de tous. 

16 mars, 13h : c’est la première réunion de crise, temps maintenu chaque jour depuis cette date. Il permet d’ajuster la prise en charge de nos patients et l’organisation du cabinet. Protéger les patients, les secrétaires, les soignants, entraine la mise en œuvre de règles strictes (affichages, fléchages, recommandations…). Ce travail a été réalisé avec la collaboration de tous : médecins, secrétaires, infirmières, coordinatrice…. 

17 mars : réunion à la communauté de communes. L’Adapei-Aria de Vendée propose ses locaux et confie les clefs de son établissement à l’équipe de la Maison de Santé. Le chef de service est présent et soutient la mise en œuvre du centre COVID soins primaires pour Montaigu Vendée. 

18 mars : répartition et accélération des contacts vers les institutions et les entreprises. « Ceci a permis de constituer le premier stock de masques, blouses, charlottes… pour les soignants et les patients », précise Ludivine ROULLIER, ostéopathe. « Nos collègues kinés, ostéopathes, dentistes et orthodontistes, praticiens nous ont parallèlement mis à disposition leur matériel, une mobilisation forte de tous » indique Antoine MARTIN, masseur-kinésithérapeute, qui complète : « mise en commun, commande en commun, déménagement de cabinets des tables d’examens des kinés et ostéos, une vraie solidarité pour répondre aux besoins ! ». Les services techniques de la mairie également ont prêté main forte pour le transport des tables d’examens, précise Samuel MILLET, masseur-kinésithérapeute. 

 

Ecoute des patients, suivis ? Que ce soit par contact téléphonique, visio, rappels des patients fragilisés, chacun a mis en place les outils appropriés. Parallèlement, une cellule d’écoute psychologique animée par les psychologues de la Maison de Santé de Montaigu est spontanément mise en place.  

 « Anticipation – prévention : la permanence de garde des médecins sur les week-ends a été majorée dès le premier week-end », précise le Dr DUJARDIN. Le processus d’organisation va au-delà de Montaigu : des liaisons sont assurées en lien avec la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé), indique Sylvie PAILLAT, coordinatrice. 

Le CHD, la protection civile et les pompiers sont bien évidemment informés, précisent le Dr FERAILLE et Xavier RECULEAU, co-présidents de l’UPSM. Il en est de même des EHPAD, des services d’aide et de soins, avec qui la MSP est restée en contact dès le début de la crise. 

 

Aujourd’hui ? 

L’anticipation permet aujourd’hui de répondre à la demande de soins en proximité sur des temps dédiés, des lieux dédiés dans les cabinets des médecins généralistes sur tout le territoire, tout en respectant les normes sanitaires et les mesures barrières. 

Si toutefois le centre COVID soins primaires territorial devait être activé, tout est prêt. Le CHD en est informé. La signalétique a été préparée par la mairie de Montaigu, l’asepsie des lieux prévue par la communauté de communes, en lien avec la chargée de mission du CLS (Contrat Local de Santé).

Les prises en charge des soins au sein de la MSP se poursuivent avec des mesures de protection sanitaire pour éviter la propagation du virus, avec de nouveaux outils en téléconsultation… et un maintien de rendez-vous de consultations sur des espaces différenciés. 

L’équipe de la MSP poursuit sa mobilisation pour les soins complémentaires des plus fragilisés. Un communiqué à la presse locale a été réalisé afin d’informer les personnes qui n’auraient pas Internet et préciser les modalités de contact des professionnels de santé. 

Fruit d’un travail pluriprofessionnel, alliant une dynamique et une réactivité, l’équipe de la Maison de Santé regroupant 15 professions différentes et les professionnels de santé du territoire poursuivent leur mobilisation.

 

Contribuez vous-aussi au CARNET DE BORD des équipes de soins primaires des Pays de la Loire !

Pour apporter vos témoignages, retrouvez toutes les informations pratiques : 

Appel à contributions - Carnet de bord

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Frédérique Mabilais : frederique.mabilais@apmsl.fr 

 

Pays de la Loire Vendée COVID-19 Exercice pluriprofessionnel Maison de santé pluriprofessionnelle Carnet de bord